Etat des lieux : pourquoi faut-il le réaliser ?

L’état des lieux est un document qui fait la description de l’état général du bien mis en location par le bailleur. Il a pour but d’éviter d’éventuels litiges lorsque le locataire déménage. Cette formalité est rendue obligatoire par la loi ALUR. La comparaison des états des lieux réalisés à l’entrée et à la sortie du loueur permet de situer les responsabilités de chaque partie. En d’autres termes, on sait qui va prendre en charge les réparations qui s’imposent. 

Spécificités d’un état des lieux

Un état des lieux détaille les caractéristiques d’un logement avant et après sa mise en location. Il doit être daté et signé par les différentes parties (propriétaire, locataire et garants) et être joint au contrat de bail. Le premier état des lieux est réalisé au moment où le locataire fait son entrée dans le logement. Le second est établi au moment de sa sortie. 

L’état des lieux se veut contradictoire dans la mesure où les deux états des lieux font l’objet d’une comparaison. Par conséquent, il est conseillé de choisir une présentation identique pour les deux documents. A ce titre, vous pouvez télécharger gratuitement un modèle d’état des lieux que vous allez utiliser au début et à la fin de la période de location.

Pourquoi faire un état des lieux ?

Dans le cadre d’une location immobilière, l’établissement d’un état des lieux d’entrée vous permet de prouver que le bien mis à la disposition du locataire est en bon état. Ainsi, vous détenez un document qui confirme que vous avez satisfait aux exigences légales qui vous obligent à mettre en location un logement décent. L’état des lieux de sortie revêt également un caractère important. En effet, il permet de mettre en exergue les dégradations occasionnées par le loueur durant son séjour dans l’appartement ou la maison. 

Vous avez alors la possibilité d’estimer le coût des travaux de réparation, et d’imputer les sommes nécessaires à la réparation sur le dépôt de garantie qui vous a été remis lors de la signature du contrat de bail. Dans le cas où aucune différence n’est décelée entre les deux états des lieux, vous êtes tenu de remettre au locataire l’entièreté dudit dépôt. S’il se trouve qu’un désaccord existe entre vous et le locataire au cours de la rédaction des états des lieux, il est possible de recourir à l’expertise d’un huissier. Ce dernier se chargera de vous départager.