Pourquoi contacter un constructeur de maison individuelle

De nos jours, beaucoup passent par un constructeur de maison individuelle pour acquérir leur bien. Ce dernier est un travailleur professionnel qui use de sa grande expertise pour proposer à ses clients des habitations conformes à leurs besoins. Il travaille sur la base d’un document appelé CCMI (contrat de construction de maison individuelle) qui officialise son engagement à s’occuper du chantier de bout à bout afin d’alléger son client de certaines démarches relatives à la réalisation d’un projet immobilier. Le constructeur de maison individuelle ou promoteur immobilier optimise donc la construction d’un logement.

Un professionnel reconnu par la loi

Le constructeur de maison individuelle est un travailleur qui exerce de façon légale. Il travaille généralement sur la base d’un contrat approuvé et signé par les deux parties et qui atteste leur engagement à respecter les clauses. En cas de problème, ce document peut alors servir de preuve pour l’une des parties qui a recours à la justice. C’est donc un acte reconnu par la loi et qui sert à protéger les intérêts du promoteur ainsi que ceux de son client. 

Sur le CCMI sont spécifiées des informations telles que la nature des travaux, leur coût, le délai de livraison du chantier… Selon les normes de construction, aucune modification ne peut être apportée à ce document une fois signé par les deux parties. Alors, contactez un pro de la construction de maison à Nantes pour optimiser vos travaux.

Quelles sont les couvertures proposées par le constructeur ?

Passer par un constructeur de maison individuelle permet de bénéficier d’une large couverture. Contrairement à la location, la construction d’un logement qui se fait par le biais d’un promoteur vous offre la possibilité de jouir d’une garantie futur achèvement qui donne la certitude au propriétaire de bénéficier d’une maison clef sur porte. 

Une autre couverture permettant de protéger les intérêts du propriétaire, c’est également la garantie parfait achèvement. Grâce à cette mesure, il peut donc toucher à une indemnité en cas de défaillance. Cette couverture prend effet à la date de livraison du chantier et s’étend sur les 12 mois qui suivent.