Assurance dommage ouvrage : la meilleure police pour les particuliers

Si vous souhaitez entreprendre des travaux de construction ou de rénovation, alors vous aurez obligatoirement à souscrire à une assurance dommage ouvrage. En effet, c’est elle qui prend en charge les malfaçons qui pourraient venir compromettre la solidité et la structure de l’édifice. Par ailleurs, elle vous couvre également en cas de sinistre durant les travaux. En revanche, il faut savoir que très peu d’assureurs proposent ce genre de police et c’est la raison pour laquelle, vous aurez tout intérêt à vous tourner vers un spécialiste en la matière pour obtenir un contrat au meilleur prix sur le marché. 

Obligation de souscrire une assurance dommage ouvrage

Tout particulier qui souhaite entamer des travaux de construction est dans l’obligation de souscrire à une assurance dommage ouvrage. D’ailleurs, c’est une condition qui est prévue par l’article L 242-1 du Code des assurances. En effet, c’est elle qui vous protège contre d’éventuelles malfaçons ou des vices de construction qui pourraient compromettre la structure de l’ouvrage. Par ailleurs, c’est une condition nécessaire en cas de revente puisque cette police couvre vos travaux pour une durée de 10 ans. Ainsi, si vos nouveaux acquéreurs rencontrent un problème qui peut être pris en charge par cette garantie, alors vous pourrez faire appel à votre assurance. En revanche, si vous n’y avez pas souscrit, cela peut être un véritable frein pour la vente et occasionner une baisse du prix de votre bien. Enfin, si vous souhaitez faire construire votre maison, sachez que la banque exigera automatiquement ce type de police avant de vous octroyer un crédit. 

Ce que couvre votre assurance 

De manière générale, l’assurance dommage ouvrage couvre tout ce qui pourrait compromettre la solidité de l’ouvrage en lui-même. À titre d’exemple, elle intervient pour des dommages en toiture lors de la pose d’une charpente et d’une couverture mais également, tout ce qui concerne les fondations et qui risquerait par la suite de produire d’éventuelles fissures ou des infiltrations. Par ailleurs, il faut savoir que tant que vos travaux ne sont pas terminés avec la signature d’un procès-verbal de réception de chantier, vous n’êtes pas couverts en cas de sinistre. Voilà pourquoi, cette police prendra également en charge tous les risques qui pourraient survenir comme par exemple : un incendie, un dégât des eaux ou une tempête. 

Comment y souscrire ? 

Le seul problème, c’est que pour souscrire à une assurance dommage ouvrage, c’est bien souvent le parcours du combattant. En effet, rares sont les assureurs à garantir ce type de risque à cause de multiples abus par le passé. En plus, c’est une police qui revient extrêmement cher avec des délais de souscription assez longs. C’est la raison pour laquelle, en ligne, un courtier s’est spécialisé dans la délivrance de ce type de contrat. Avec un formulaire dédié, il vous suffit de remplir le champ des questions de manière à pouvoir obtenir un devis dans les meilleurs délais. En plus, vous disposez d’une ligne dédiée pour pouvoir les joindre à tout moment si toutefois, vous avez une question. Avec des produits exclusifs et qui font partie des meilleurs sur le marché, vous êtes certains d’obtenir votre fameuse attestation en un rien de temps pour pouvoir la soumettre à votre banque de manière à entamer vos travaux sans attendre.